Droit à l'eau

 

En 2003, Emmaüs International a donc fait le choix de mener un programme politique pour mettre en lumière la difficulté d’accès à l’eau dans certaines régions du monde, la possibilité de voir que le changement peut être apporté par les plus pauvres et de manière collective.

En 2006, une action pilote a donc été lancée par Emmaüs International, le projet « Citoyens Solidaires pour l’Eau à Nokoué ». Il s’agit de permettre aux 70 000 habitants du lac Nokoué au Bénin d’accéder enfin et durablement à l’eau potable et ce dans une logique citoyenne. 

Ensemble, Emmaüs International, les groupes Emmaüs locaux et les autorités locales, agissent pour que la population assure à terme elle-même la gestion de la ressource en eau via une association d’usagers. L’objectif est que les efforts, les installations et les bonnes pratiques acquises puissent durer et permettre une amélioration du niveau de santé de tous.

Après des études préalables et la réalisation de deux chantiers pilotes, les travaux ont été entamés sur les sept autres sites du lac pour construire d’ici juin 2014 des réseaux d’adduction, des blocs de latrines et une unité de traitement des eaux usées. En parallèle, Emmaüs International et une association partenaire continuent un profond travail de sensibilisation de la population à l’amélioration des comportements en matière d’hygiène.

Le projet mené à Nokoué fait la démonstration que les plus pauvres peuvent être au cœur du changement. Cette expérience sert désormais comme exemple d’action menée par Emmaüs International en faveur d’une gestion publique et citoyenne de l’eau. Par sa réussite, elle permet aux groupes Emmaüs de porter cette question de l’accès à l’eau autours d’eux, d’agir et interpeller les populations et les autorités sur les problèmes qui touchent leur région, qu’il s’agisse de préservation des ressources, de lutte contre la pollution, la privatisation de l’accès à l’eau, de sensibilisation, etc.

 

 


Powered by CMSimple | Template Design by CMSimple-Styles